envie-nos um email acompanhe-nos no facebook en pt es fr de ar


La vie se construit autour des affections, des évènements, des apprentissages, des engagements, des idées et de tant d’autres choses.

Des dates, des anniversaires, des souvenirs sont indiqués sur le calendrier. Ainsi des jours particuliers célèbrent ce qui est le plus important.

Nos frères et sœurs sont nos meilleurs amis. Nous grandissons avec eux dans une même famille. Nous partageons un tissu d’expériences et de connivences. Ce que nous vivons comme frères et sœurs est unique, irremplaçable et façonne nos vies pour toujours.

C’est pourquoi il est si important d’avoir un jour spécialement dédié aux fratries et aux relations entre frères et sœurs.

Donc, pour officialiser ce jour et renforcer l’importance de son esprit, nous avons instituée la journée des frères et sœurs, des enfants qui ont les mêmes parents, en vue de célébrer, soit à l’intérieur de la famille ou dans la vie publique, ce qui se passe entre frères et sœurs:

Grandir ensemble
Vivre des aventures
Des découvertes
La solidarité
La proximité
La complicité
Etre à la fois identique et différent
La diversité
L’aide mutuelle, la coopération et la division des tâches
Les joies et les peines
Les émotions heureuses et malheureuses
La tolérance
Les réconciliations
Le partage
Les histoires, les racines et la mémoire

Celui qui connait le bonheur d’avoir des frères et sœurs connaît le sentiment d’appartenance.

Le fondateur et président de la Confédération Européenne des Familles Nombreuses (ELFAC), qui était aussi le président de l’association portugaise des familles nombreuses (APFN), décédé le mois de mars 2014, est l’auteur de la phrase emblématique de cette initiative : « Si tu veux rendre un enfant heureux, donne-lui un frère ou une sœur ; si tu veux le rendre très heureux, donne-lui beaucoup de frères et sœurs ».

Le monde dans lequel nous vivons semble avoir oublié cette vérité méconnue. L’institution de la journée des frères et sœurs va manifester comme nous pouvons être heureux d’être frères et sœurs. Ainsi, la Confédération Européenne des Familles Nombreuses, par une résolution adoptée par son assemblée générale le 18 septembre 2014, a décidé de proclamer, instituer et célébrer annuellement le 31 mai comme la journée des frères et des sœurs, à la suite d’une première expérience menée au Portugal cette même année.

Une journée des frères et sœurs est la journée de la famille par excellence – c’est une chaleureuse célébration de la famille dans son horizontalité et – dans tout le sens du mot – dans sa fraternité.

Le mois de mai met déjà en évidence quelques célébrations familiales comme la Fête des Mères ou la fête des pères. Terminer le mois de mai par un jour dédié aux fratries serait un couronnement en célébrant un des piliers du système familial dans ses relations les plus solides.

Par ailleurs, le 1er juin est célébré dans beaucoup de pays comme la journée mondiale de l’enfant. La célébration de la journée des frères et sœurs à la veille de la journée mondiale des enfants serait particulièrement signifiante, faisant briller la devise :

« Si vous voulez rendre un enfant heureux, donnez-lui un frère ou une sœur ;

si vous voulez le rendre très heureux, donnez-lui beaucoup de frères et sœurs ».

Ainsi, la veille de la journée mondiale des enfants, nous témoignons collectivement du bonheur d’avoir des frères et sœurs, et d’avoir, si possible dans le futur encore plus de frères et de sœurs.

Nous avons institué le 31 mai comme journée des frères et sœurs.
 

 








initiative

 elfac